Le contrôle de l’éclairage industriel, service minimum pour les industriels d’aujourd’hui

Retour à Actualités
contrôle de l'éclairage industriel

Le contrôle de l’éclairage industriel, service minimum pour les industriels d’aujourd’hui

Nous sommes allés rencontrer un industriel de la transformation du bois dans l’est de la France dernièrement. Nous avions échangé préalablement autour de leur projet de modernisation de l’éclairage des ateliers et convenu de ce RDV alors que nous parlions de contrôle de l’éclairage industriel.

L’évènement et la chose ne sont pas extraordinaires en soi. Mais e-lios étant spécialisé dans cette approche, notre vision de ce contrôle de l’éclairage industriel a suscité chez eux un intérêt complémentaire.

24 000m², quelques 1000 points lumineux en atelier industriel de hauteur moyenne. Des entrées de lumière naturelle. Une activité en 3/8 avec des secteurs non occupés à 100% (bien sûr pas en permanence!) et pas de contrôle de l’éclairage en vue!

C’est la première conclusion de l’étude interne et des apports techniques par des sociétés extérieurs. Il faut donc aller plus loin. Étudier les besoins de manière plus approfondie. Répondre à de nouvelles orientations technologiques. Être force de proposition.

Contrôle de l’éclairage industriel …mais pas que !

Certes il y a un coût supplémentaire, le temps de retour du management de l’éclairage peut ne pas séduire…à première vue!

Il faut aller plus loin car il existe des technologies hyper performantes additionnées de compétences à la mise en service du système de contrôle de l’éclairage industriel (Dimming, détection de mouvement, efficacité énergétique complémentaire donc gain supplémentaire…) qui donnent le meilleur résultat.

C’est le métier d’e-lios de lier toutes ces technologies, ces données pour moderniser à 100% un système d’éclairage qui sera aussi un outil de production.

Puisque ceci est entendu et que l’industrie (production et service) cherche des gains en modernisant ses outils, nous proposons aussi de lier le contrôle de l’éclairage industriel, devenu le service minimum, à la collecte de données industrielles.

Vous pourrez lier les temps de retour du contrôle de l’éclairage aux gains donnés par l’analyse des données et l’optimisation industrielle résultante, et ne plus vous soucier du retour sur investissement. Pour en savoir plus cliquez ici.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour à Actualités