La lumière en logistique du froid : une source de chaleur importante à maîtriser.

Retour à Actualités

La lumière en logistique du froid : une source de chaleur importante à maîtriser.

La logistique du froid impose de maintenir dans des volumes importants une température dirigée qui s’étale généralement de -25°C à +15°C.

Le maintien de cette ambiance est réalisé grâce à des machines de génération de froid, souvent grosses consommatrices d’électricité.
Conséquence de ce poids énergétique important, les propriétaires ou usagers de ces bâtiments ciblent leurs efforts d’ efficacité énergétique sur les machines à froid au détriment de postes moins consommateurs comme l’éclairage.

Il suffit d’ailleurs de consulter les rapports d’audits énergétiques règlementaires pour ces sites pour se rendre compte que l’amélioration de l’efficacité des groupes froids est régulièrement en tête des actions à mener. Tout le monde est donc d’accord sur ce point, organismes d’audits comme usagers des bâtiments.

Pourtant, si la prépondérance du poids énergétique des machines à froid ne fait pas de doute, la priorité qui leur est donnée dans l’amélioration énergétique du bâtiment peut être sujette à débat.

Une chaufferette dans mon frigo

Les sources de lumière les plus utilisées dans les entrepôts frigorifiques (tubes fluorescents, lampes à décharge, lampes à LEDS) transforment l’énergie électrique qui leur est fournie en lumière … et en chaleur. La proportion de ces deux « produits » est de l’ordre de 25 à 35% pour la lumière et 65 à 75% pour la chaleur, selon la qualité du luminaire utilisé et son âge (en particulier pour ce qui concerne l’usage des ballasts ferromagnétiques).

Si on considère l’exemple courant des luminaires étanches bi-tubes 2X58W ferromagnétiques, la puissance installée est de l’ordre de 135W par luminaire, dont …. 100W dissipés chaleur !

Pour un entrepôt froid de 7500m² et 6 m de haut correctement éclairé, on peut estimer à environ 400 le nombre de ces luminaires.
Cela représente un « radiateur » d’une puissance de 40 KW, soit en moyenne sur l’année 10% à 15% des apports calorifiques dans l’entrepôt (réf région Rhône Alpes – température à maintenir : 5°C)

Un conseil bien ciblé vaut mieux qu’un audit mal expliqué.

Vu sous cet angle, le problème de l’ efficacité énergétique en entrepôt froid se pose différemment. On peut même s’interroger sur la pertinence du formatage des audits énergétiques réglementaires.

En effet, l’audit réglementaire classe généralement l’amélioration des groupes froids en tête de la liste des APE (actions de performance énergétique) à envisager, souvent à juste titre au regard des puissances en jeu et du temps de retour sur investissement attendu.

Cependant, ce type de classement des APE donne à l’usager une vue très linéaire des actions à mener. Or en efficacité énergétique, la vision et l’appréhension globale des sujets est certainement le bon choix.
En recalculant les groupes froids en priorité, la stratégie d’ efficacité énergétique risque tout simplement de ne pas prendre en compte l’amélioration possible des apports calorifiques de l’éclairage. Le risque est alors de sur-dimensionner les nouveaux groupes froids, et de ne s’en apercevoir que lorsque on en arrive à traiter l’APE « éclairage », en général beaucoup plus loin dans la liste des priorités.

Combien d’entreprises exploitant des entrepôts froids ont été alertés de cet aspect lors de leur audit énergétique ?

Une APE simple, rentable rapidement et à fort impact sur le bien-être au travail

Pourtant, bien prise en main par un spécialiste, l’éclairage est une action relativement simple à mener et rapidement rentable. Même en environnement froid ou les entrées de lumière naturelle sont inexistantes, des temps de retour sur investissement inférieurs à 3 ans sont courants.

Des lors, il est important dans une stratégie d’ efficacité énergétique cohérente de traiter l’éclairage avant (ou avec) la génération de froid. Les économies sont ainsi maximisées et le dimensionnement global de l’approvisionnement énergétique du site pourra être réellement optimisé.

Cerise sur le gâteau, un éclairage bien pensé apportera également une nette amélioration du confort des usagers de l’entrepôt.

Quels que soit vos objectifs en termes d’ efficacité énergétique, n’hésitez pas à consulter EODEM LIGHTING pour évaluer les possibilités d’amélioration de votre éclairage. Notre accompagnement vous aidera à mieux rentabiliser votre démarche globale et à optimiser de manière conséquente le temps de retour sur investissement de vos Actions de Performances Énergétiques.

N’hésitez pas à nous consulter sur ce sujet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour à Actualités